Vos témoignages

    • Savoir-faire

      • « Le handicap comporte trois dimensions : médicale, personnelle et environnementale.
Le médecin diagnostique des lésions qui expliquent les dysfonctionnements. Mais il faut les mettre en évidence et les décrire en proposant des solutions. Voilà la compétence professionnelle de R’EC »

        Maître P, avocat spécialiste du dommage corporel

 

    • Droits fondamentaux

      • « Partager votre quotidien pour bien comprendre votre handicap. Traduire vos besoins en solutions techniques et humaines. Vous aider à retrouver une forme d’autonomie et réaliser vos projets… C’est tout l’objet de l’intervention de R’EC. »

        Docteur A, chirurgien et médecin conseil de victimes

 

    • Retour à domicile

      • « Sans le rapport de R’EC, je n’aurais jamais pu accéder à l’aide humaine 24/24h pour assister mon mari, gravement cérébro-lésé. Personne n’avait pris conscience des conséquences quotidiennes de ses lésions. »

        Elsa P, mère de 3 enfants

 

    • Se reconstruire

      • « J’ai perdu l’usage de mon bras droit, suite à un accident de la voie publique. Besoin d’aide au quotidien ?
J’ai compris avec Pascal et Benjamin que cela me permettrait d’avoir une vie plus confortable et non une vie d’assistée. J’ai mis en place une aide ménagère, repris le sport. J’ai accepté de m’octroyer des moments de détente et de plaisir. »

        Laura W, 23 ans, étudiante en Droit

 

  • Etre reconnu

    • « Il faut une lumière dans l’obscurité du système. Alors qu’on nage dans le charabia des avocats et le lexique des médecins, l’intervention de R’EC permet de mettre en évidence, de façon très claire, ce qu’on essaie vainement de faire comprendre. »

      Corinne V., maman d’un enfant de 8 ans et victime d’amputation d’un membre inférieur.